Moi z'aussi, je veux inventer un régime miracle, écrire des livres, et me faire plein de sous!!!

Je lance d'ailleurs une nouvelle méthode, pour vous, mesdames et mesdemoiselles, qui après avoir perdu vos kilos grâce à un confrère ou une consoeur, voulez faire mincir votre homme...

le régime CASSEROLE !


technique numéro 1 : l'endormir avant le dîner, et économiser le repas du soir.

Préparez-lui l'apéro pour son retour du travail. Je conseille des cocktails du type : vodka-fleur d'oranger-tisane à la camomille ou encore kir-verveine. Pour plus d'efficacité, tamisez la lumière et diffusez une huile essentielle apaisante, de lavande par exemple.

Invitez-le à s'installer sur le canapé, ou dans la chambre sur le lit (attention, l'installer dans la chambre risquerait de le rendre méfiant) pendant que vous préparez à manger. Evitez d'ajouter des épices telles que du gingembre à votre préparation, à cause des vertus stimulantes.
Si tout se passe bien et qu'il a eu une journée épuisante, il devrait se sentir fatigué. Proposez-lui d'aller se reposer, que vous le préviendrez quand le repas sera prêt.
Si le cocktail et la diffusion d'huile essentielle ne l'embrume même pas, Et s'il ne s'endort pas, assommez-le avec une casserole. Calories évitées : toutes celles cachées dans son repas du soir.

technique numéro 2 : chaleur humaine

Enfilez une tenue sexy avant son retour du travail. Cachez des aliments sains et légers sur votre corps (rondelles de carottes, morceaux de courgette, de tofu...). Quand il arrive, prenez votre voix la plus sensuelle et dites-lui que vous serez sa table pour manger, et que ce soir le repas se fera dans la chambre. Pour le dessert, sortez la chantilly allégée que vous aurez préparée au préalable.

technique numéro 3 : on ne mate pas la bouche pleine

Déshabillez-vous devant lui pendant son repas, mais seulement quand il ne mastique pas : comme il faut 20 minutes pour que la sensation de satiété arrive et qu'il devrait manger plus lentement car distrait, il devrait avoir besoin de manger moins que d'habitude.
Si malgré tout il mange plus que de raison,
gardez une casserole à disposition pour l'assommer.

technique numéro 4 : un ami qui vous veut du bien

Si ces méthodes ne fonctionnent pas ou que vous rentrez du travail plus tard que lui, vous pouvez demander l'assistance d'un ami commun, afin qu'il l'appelle pour occuper l'homme jusqu'à ce que vous rentriez du travail. Vous pouvez même demander l'assistance de sa mère.
Lorsque vous rentrez du travail, dites quelque chose, suffisamment fort pour que l'interlocuteur de l'homme entende que vous êtes rentrée et termine la conversation. Si l'homme dit qu'il meurt de faim et qu'il se dirige vers le frigo en vous demandant ce que vous voulez manger, assommez-le avec une casserole. Si la casserole est hors d'atteinte,frappez-le avec votre sac à main de manière à ce qu'il soit sonné, puis allez chercher la casserole et frappez-le avec.
Prévenez quelqu'un qui habite à proximité de chez vous que vous menez un régime casserole, et qu'il devra être prêt à venir sonner si vous l'appelez : n'oubliez pas que l'homme peut ne pas entendre le téléphone ou ne pas avoir envie de décrocher.
Bien évidemment, vous n'êtes pas obligée de prévenir vos complices de la raison de votre demande, vous pouvez prétexter qu'un appel ferait plaisir à l'homme.

technique numéro 5 : l'agression à l'arme à queue

Mettez un bas sur votre tête ou autre chose pour cacher votre visage et attendez-le sur le chemin du retour chez vous, munie d'une casserole. Assommez-le avec la casserole à quelques mètres de la porte d'entrée. Puis traînez-le à l'intérieur de chez vous (demandez l'assistance de quelqu'un si possible ou faites de la muscu quelques jours avant), installez-le sur le lit pour la nuit. Dînez, faites votre vie. Laissez la porte de la chambre ouverte et placez une casserole de porte dessus : si l'homme souhaite sortir, il ouvrira davantage la porte et sera assommé par la casserole qui ne manquera pas de tomber. 


Si au bout de quelques jours il émet quelques doutes, prétendez que vous ne voyez pas de quoi il veut parler et remplacez la casserole par une motte de beurre. S'il développe une phobie des casseroles, proposez-lui, par amour, de faire cuire les dîners au cuit-vapeur.


S'il s'agissait d'une méthode sérieuse et que je voulais me faire plein de sous, je créerais les produits dérivés suivants :

- savoir assommer avec une casserole sans traces ni traumatismes
- la casserole somnifère, à l'extrait de camomille
- la casserole de porte
- le mélange fleur d'oranger-camomille-vodka pour somniféritifs 
- le guide des conversations téléphoniques pour occuper monsieur quand madame est à l'extérieur
- la motte de beurre à manche pour phobique des casseroles.